martes

Traducción - La théorie Psychanalytique de l`Etre Un nouveau modèle du Psychisme

"La théorie Psychanalytique de l'Etre Un nouveau modèle du Psychisme".
Traduit de l'espagnol par Olver Gilberto De León, Sophie Repain, et Josselyne Santer, couverture Guillermo Busch, maquette Hélène Bury. Colaborateurs: Mercedes Freire de Garbarino, Gloria Busch de Ortíz, Ana Sosa Pelufo, Ema Uslenghi de Naguil, Alicia Gandini et Michel Boulet. Editions l'Harmattan,París,2003, 228 pages.

Dans ce noveau livre sur la théorie de l'Etre, l'auteur et ses colaborateur tentent de démontrer la validité psychanalytique de la théorie qui introduit la réalité cosmique comme une nouvelle dimension de la réalité psychique; on entend par là que ses apports théoriques ouvrent de nouvelles possibilités de compréhension spécialement dans les pathologies narcissiques graves et quelques états s'en raprochant. Comme l'auteur du prologue, Lisandro Valdéz, le soutient: " Puisse se noveau livre inciter analystes et psychothérapeutes à explorer, sans prejugés, les possibilités de la Théorie de l'Etre et comprende qu'il s'agit de nous rapprocher d'un temps et d'un espace différents de ceux auxquels nous sommes habitués. Aussi différents...,et aussi contestés que furent le temps et l'espace de l'inconscient que Freud a proposé. "
Héctor Garbarino, Médecin Psychiatre, membre fondateur de l'Association Psychanalytique
d' Uruguay et Psychanalyste de formation, était Professeur de Psychologie profonde à la Faculté des Lettres et des Sciences de l'Université de l'Uruguay. Il est mort en 2001. Auteur de plusiers ouvrages.(...)
"Ces autistes, plus que des êtres humaines, sont des êtres cosmiques auxquels manque le langage, et que sont liés aux objets matériels; ils ignorent la présence d'êtres humaines. A défaut d'identifications humaines, ils réalisent ce que nous avons appelé les identifications cosmiques, qui leur permettent d'obtenir un certain ordre. Ainsi, ils tournent en rond, sans arrêt, car ils s'identifient au mouvement circulaire des astres.".

Héctor Garbarino