miércoles

ANTOLOGIAS

"POÉSIE PANAMÉENNE DU XXe SIÈCLE"

Traduction de Julián Garavito. Avant-propos de Bernardino Osio, Secrétaire Général de l'Union Latine, Editions Patiño, Genève,2005, edition bilingue,268 pages.

S'il existe quelque authenticité dans la poésie panaméenne, c'est son caractère de révolte permanente, son mouvement transitoire, son amour de l'éphemère et des choses qui passent, son éternel mécontentement, son anarchie latente, son pessimisme, sa recherche constante de quelque chose quis'est perdu et sa perpétuelle espérance d'un bonheur qui n'arrive jamais. Ce désir messianique qui caracterise la poésie panaméenne s'inscrit dans la géopolitique de l'Isthme, dans sa situation géographique en tant que nation de transit. - Rogelio Sinán

Panama: vous pensiez que ce n'était que le Canal ? Détrompez-vous: étiré entre les deux Amériques, mais coupé en deux par la voie d'eau, pays de cordillères, de pentes boissières oú poussent mangroves et palmiers, ouvert sur deux océans, le Panama a vu fleurir toute une littérature, et notamment una poésie marquée par la singularité de ce lieu de transit international et par son histoire tourmentée et tragique. Ses poètes y cherchent chacun leur voie, les plus intimistes, les autres plus ouverts sur le monde extérieur, mais tous apportent leur pierre à la difficile construction d'une identité nationale qui semble toujours au-delà de l'horizon.

S'ils sont plus isolés les uns des autres que ceux des autres pays d'Amérique Latine, cela ne les a pas empechés de créer, tout au long du siècle, une polyphonie profondément humaine, dominée par quelques thèmes majeurs: la nature, la mer, l'amour, la mort,la protestation sociale, mais avec, sous-jacente, comme une mélodie continue aux multiples intonations et aux infinies variations, le sentiment douloureux d'une patrie perdu, ou non advenue, malgré l'accès à une indépendence longtemps espérée, obtenue en 1903, mais qui reste, aujourd'oui encore, à concrétiser. En ce sens, la poésie panaméenne semble emblématique de l'âme latino-américaine dans ce qu'elle a, peut-être, de plus profond et de de plus caractéristique: la nostalgie d'un retour aux sources, l'amour de la terre, la présence au monde quotidien, mais aussi l'inspiration à être, à travers au-dela du rêve, à se projeter dans l'avenir et à se constituer en une identité prope.




POÉSIE GUATÉMALTÈQUE DU XXe SIÈCLE

Edition Bilingue, traduction de, Michel Bibard, Claude Couffon, et Guy Lavigerie. Editons Patiño, avec le concours de l'Union Latine, Genève, 1999, 426,pages.

Guatemala: splendeur de la nature, horreur de l'histoire. Et une grande poésie! Les poètes guatemalthèques surprennent, en effet, par la diversité et la qualité de leur création tout au long du siècle. Plongeant leurs racines dans la mémoire collective d'un passé précolombien fascinant, inspirés d'une histoire tragique, la douleur de l'exil, s'elèvent contre la violence et l'injustice sociale, chantent l'amour, la tendresse, la nostalgie, s'interrogent sur la vie et la mort, rejoignant ainsi les thèmes fondamentaux de la poésie universelle.

Avant et après Asturias et Cardoza y Aragón, combien de voix à découvrir ici pour ne plus les oublier! Arango, si intimement lié au monde rural, Villatoro, laconique, proche du cri et du silence, Francisco Méndez, éblouissant d'images, Antonio Brañas, entre subtilité et questionnement métaphysique, Manuel José Arce, à l'hu mour critique, et, juste retour des choses, des poètes d'origine maya s'exprimant en espagnol, tel Luis de Lion et Humberto Ak'abal. C'est toute la richesse d'une lyrique émouvante et largement méconnue qui est ici révélée.

6 comentarios:

Eliza Van Pelt dijo...

Vcs fazem documentários?
Eu gosto muito das artes audio visuais...
pretendo começar a produzir vídeos em breve...
Obrigado pelo seu comentário...
seu blog também é surpreendente!
Beijos...

Director dijo...

Eliza: Gracias por su comentario, estamos a sus ordenes cualquier cosa que podamos serle útil.

Songo dijo...

Je suis un écrivain Panamien et je veux remercier pour cet Ouvre!
Magnifique!
La literature et poesie de nos pays est presque inconnue dehors de Panama.¨
:::::::::
Gracias por el esfuerzo de estudiar y dar a conocer nuestra literatura e específicamente la poesía!

¿Donde podemos conseguir la obra?

EDILBERTO GONZÁLEZ TREJOS

Moure Clouzet dijo...

SONGO: Gracias por sus palabras de aliento y por su mensaje.

Ud. me pregunta: "¿Donde podemos conseguir la obra?" le recomiendo visite Editions Patiño, http://www.edipatino.com/navig/main_frameset.html (por facor recorte y peque en el navegador la dirección y presione Enter). Allí encontrará de que manera hacerlo ó lo orientarán mejor.

Le recomiendo ya que Ud. es escritor Panameño, visite si gusta ITINERARIOS Anexos, donde hemos publicado un especial de la poesía Panameña: http://itinerariosdocumentalanexos.blogspot.com/search/label/Especial%20Panam%C3%A1

Tambíen, si gusta, podrá leer el prólogo de la Antología en: http://www.scribd.com/word/full/2529280?access_key=key-fumgp6buqvp53deosd7

Gracias entonces por su contacto.
Un abrazo.

Songo dijo...

Una vez más gracias por tan valiosa información.
Si lo tiene bien, agradezco visite mi otro blog
internatural.blogspot.com

A sus órdenes!

Anónimo dijo...

It's an remarkable post in favor of all the web viewers; they will take benefit from it I am sure.
My homepage - online casino games