martes

"Le siecle d`or du Tango" - Horacio Ferrer


Traduit par Olver Gilberto De León et Joselyne Santer. Manrique Zago Editores, Buenos Aires, 1998,215 pages.

"Voici un livre irremplaçable pour les amateurs du Tango. Sa langue est précise, parce qu'elle est poétique, attrayante, parce qu'elle est profonde, et didactique, parce qu'elle est langue d'académicien: elle nourrit le passé du Tango, illumine son présent et lui ouvre un futur magnifique. Siècle d'Or d'une musique qui, où qu'on le écoute dansle monde, enchaîne le coeur et imprègne de son parfum. Son auteur est le poète Horacio Ferrer, celui-là même de "Balada para un loco" et de de compositions incomparables qui parcourrent le monde entier.
De sa vocation pour le Tango, H. Ferrer a fait une passion qui, chaque fois, refleurit. Je lai dit un jour : " La vie d'Horacio Ferrer est un credo d'amour au Tango ".


Hipólito Paz, écrivain et poète.


CREDO D'AMOUR AU TANGO
(...)
"Je crois que le Tango est un naufragé dans la ville, mais c'est un naufragé qui a encore du souffle. Le tango n'est pas triste, il est seulement sérieux, car l'âme le chante sur tous les tons même si elle est toujours en dé de ré mineur. Le Tango dépeint les hommes du commun et les aventuriers, les damnés et les dingues ou bien aussi les saints, il pêut tragique, ou coquet, faire des clins d'oeil ou chercher la querelle, être mélancolique ou bien dans les nuages, en touts cas, jamais il n'est complètement indifférent. Pourtant ils sont amers les tangos vraiment profonds, telle l'amertume du bon maté et du profond soupir de l'amant bien aimé qui va porter sa peine. Pareil à l'Amour, le Tango arrive et nous tombe dessus quand il est moins de dix mètres ou plus de dix mille kilometres."

Horacio Ferrer.